OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

Qu’est-ce que le Cloud Gaming ?

Informatique

Le cloud gaming, Kesako ?

 

Si vous aimez jouer aux jeux vidéo et que votre budget ne vous permet pas d’acquérir la machine de vos rêves que ce soit un PC ou une console de dernière génération, la solution peut être le Cloud Gaming. Cette nouvelle technologie que l’on peut traduire par « jeu vidéo à la demande » s’apparente au streaming de la musique (Spotify, Deezer...) ou vidéo (Netflix, Amazon Prime vidéo, etc.).

Voyons comment cela fonctionne ainsi que ses avantages et inconvénients.

Qu’est-ce que le Cloud Gaming ?

 

C’est une technologie qui permet de jouer à des jeux vidéo en streaming à travers Internet et sur n’importe quel écran (Ordinateur de bureau, portables, tablettes, smartphones ou téléviseurs). Les grands noms de l’industrie du jeu vidéo sont déjà sur le pont pour proposer leur service de cloud gaming (Microsoft, Nvidia, Google, Sony, Electronics Arts ou encore Amazon) mais d’autres acteurs sont aussi présents comme le Français Blacknut qui propose ses services en association avec certains constructeurs d’ordinateurs comme Thomson.

 

Pour comprendre le cloud Gaming, il faut tout d’abord expliquer comment fonctionne les jeux actuellement. Lorsque l’on lance un jeu depuis un PC ou une console qu’il s’agisse d’un disque physique ou d’un titre téléchargé, c’est la machine qui l’exécute grâce à son processeur, sa carte graphique et les autres composants dont elle dispose. Cela nécessite généralement un ordinateur suffisamment puissant ou une console de dernière génération pour les jeux les plus sophistiqués en termes de graphismes notamment.

 

Avec le cloud gaming, vous pouvez bénéficier des meilleurs graphismes possibles et ce, sur n’importe quel appareil doté d’un écran. Le calcul étant effectué par les serveurs. A noter que pour bénéficier d’un accès à la pléthore de jeux disponibles sur les plateformes de cloud gaming un abonnement est nécessaire pour supporter en partie le coût de l’infrastructure. Généralement, les abonnements tournent autour des 15 € par mois.

 

Comment ça fonctionne ?

 

Le principe du cloud gaming est d’exécuter les jeux sur des serveurs du fournisseur de service qui sont hébergés dans un data center (centre de données). Ensuite, les images des jeux sont transmises à travers Internet en temps réel sur votre écran comme vous recevez l’image d’un film ou d’un programme de télévision. Evidemment, la principale différence est que vous pouvez utiliser une manette de jeu, clavier et souris pour piloter le jeu dont les commandes seront à leur tour retransmises vers le serveur pour exécuter le mouvement de votre avatar par exemple.

Le Cloud Gaming pour qui ?

 

Evidemment, si vous êtes un joueur aguerri et que vous possédez tout l’attirail nécessaire pour exécuter les derniers jeux en sortis que ce soit un PC pour gamer ou une console de dernière génération, le cloud gaming n’est sans doute pas la solution pour vous. Néanmoins, s’il vous prend l’envie de jouer à certains jeux plus anciens ou même des plus récents sans vouloir l’acheter, vous pourrez profiter du cloud gaming sur votre PC ou console via un fournisseur de service comme nous l’avons vu plus haut.

 

Le véritable intérêt du cloud gaming sera pour les joueurs qui se déplacent souvent et qui souhaitent jouer depuis n’importe endroit où il y a une connexion internet rapide. Ainsi, il sera possible de profiter de vos jeux favoris sur ordinateur portable, smartphone, tablette et même sur un téléviseur.

 

Avantages et inconvénients par rapport au gaming classique

 

Le principale avantage du cloud gaming est de profiter d’une vaste collection de jeux vidéo. Bien entendu, cela dépendra aussi du fournisseur du service et de ses partenariats avec les éditeurs de jeux mais l’offre s’étoffe de plus en plus d’autant que les grands de cette industrie ont annoncé vouloir développer le cloud gaming.

 

Par ailleurs, si vous ne voulez pas investir dans du nouveau matériel, vous pourrez profiter de la puissance de calcul des serveurs pour jouer aux derniers jeux en qualité maximale. A noter que les fournisseurs mettent régulièrement à jour leur infrastructure de serveurs dès que de nouveaux composants sortent sur le marché. Cela permet de toujours garantir la meilleure qualité de service possible sans que l’abonnement augmente.

 

Bien entendu, il y aussi quelques inconvénients à cette technologie. Le premier est qu’il est indispensable de posséder une connexion Internet rapide et stable. Ainsi, la fibre sera hautement recommandée pour profiter pleinement de cette technologie. Il est aussi nécessaire que la latence soit la plus faible afin de garantir la meilleure réactivité. L’objectif étant que les commandes que vous entrez (déplacements, lancement des sorts, coup d’épée, de volent, etc…) soient exécutées le plus rapidement possible surtout dans les jeux multijoueurs.

 

Enfin, pour les joueurs nomades, sachez que le jeu en streaming consomme beaucoup plus de données que le streaming vidéo. Il sera alors important de vérifier que votre forfait soit capable de le supporter.

Thomson et Blacknut proposent une solution de cloud gaming

 

La marque du high-tech s’est rapprochée de Blacknut, précurseur français dans le jeu vidéo en streaming avec pas moins de 250 jeux à son catalogue. Parmi, les titres les plus connus on trouve Outcast, Another World de Eric Chahi, Gravel ou encore Blackguards 2.

 

La plateforme de jeux de Blacknut est préinstallée sur les notebooks de Thomson mais elle est aussi disponible sur les téléviseurs Android et sur les smartphones de la marque. Un mois est offert dans le cadre du partenariat. L’abonnement multi-écrans s’élève à 14,99 euros par mois sans engagement.