OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. DEF En savoir plus

Musique en ligne : les différentes offres

Musique

Profitez pleinement de la qualité Audio Thomson

Pour écouter de la musique n'importe où, rien de tel qu'un smartphone ou qu’un notebook convertible Thomson. En mobilité, on appréciera l'autonomie de la batterie de grande capacité du smartphone Delight TH201. Les notebook convertibles et leur large possibilité de stockage permettront quant à eux d'emporter toute votre discothèque.

 

Afin de profiter pleinement des qualités de ces appareils, pas question néanmoins de se tromper au moment de choisir votre service de musique en ligne payant. Voici les différentes offres disponibles, leurs caractéristiques… et surtout les éléments qui les différencient.

 

Note importante : les tarifs indiqués ci-dessous sont succeptibles d'être modifiés par leurs propriétaires. Nous ne sommes pas responsables des modifications de tarifs pouvant survenir après la publication de cet article.

 

 

Amazon Music Unlimited

 

L'offre démarre à 9,99 €/mois en individuel ou 14,99 €/mois en familial (jusqu'à 6 utilisateurs) pour une qualité sonore de 320 kbit/s (comme du MP3). Le service est prévu pour utiliser l'assistant vocal Alexa et les enceintes connectées Écho lorsqu'elles seront disponibles en France.

 

En plus : les abonnés à Amazon Prime bénéficient de deux mois gratuits.

En moins : recommandations basées sur l'historique des achats.

 

Apple Music

 

Concernant les abonnements standards (9,99 €/mois en individuel ou 14,99 €/mois en familial), tarif identique à Amazon Music Unlimited. C'est avec sa formule réservée aux étudiants à 4,99 €/mois ainsi que d'une période d'essai de 3 mois, qu'Apple vient bousculer l'ordre établi. Malheureusement, l'interface n'est pas pratique et la qualité sonore (256 kbit/s) en dessous des standards.

 

En plus : optimisé pour Siri et l'environnement Apple, quelques écoutes en avant-première.
En moins :  interface et qualité audio en dessous des standards.

 

Bandcamp

 

Si l'on n'est pas trop exigeant en matière d'interface et que l'on aime les labels indépendants, Bandcamp est à essayer sans plus tarder. Gratuit à l'écoute, sans publicité, il se rémunère par la vente de titres en ligne. Qualité MP3 habituelle pour un catalogue pas vraiment commercial. Suivant les goûts, un défaut où une qualité rare.


En plus : gratuité sans pub et des avant-premières.

En moins : interface.

 

 

 

Deezer

 

Depuis peu présent sur Xbox, Deezer dispose d'un gros catalogue de titres. Les tarifs sont habituels, avec une formule individuelle (Premium +) à 9,99 €/mois et familiale à 14,99 €/mois, cette fois en 320 kbit/s MP3. Une formule Elite propose pour 19,99 €/mois une qualité de 1411 kbit/s (FLAC).  En écoute gratuite, on sera bridé à 160 kbit/s avec publicités.
En plus : un catalogue conséquent, international mais aussi français et la présence sur consoles Xbox et Playstation.

En moins : pas de tarif étudiant.

 

Google Play Music

 

Si l'on ne devait retenir qu'une caractéristique de l'offre de Google, ça serait sans conteste la possibilité d'ajouter aux playlists les contenus de sa propre bibliothèque musicale.

 

Comme chez Deezer, le mode gratuit avec publicité est bridé à 160 kbit/s, le mode payant  en 320 kbit/s. Concernant les tarifs, même rengaine avec 9,99 €/mois en individuel (Premium) et 14,99 €/mois en familial. La formule étudiant est à 4,99 €/mois.


En plus : possibilité d'ajouter sa propre bibliothèque musicale et formule étudiant.

En moins : pas de fonctions orientées réseaux sociaux.

 

SoundCloud

 

Avec un catalogue de 130 millions de titres sans publicité, l'offre payante de SoundCloud Go+ à 9,99 €/mois est alléchante. Une écoute gratuite est possible également, avec un catalogue plus réduit, des publicités, mais dans les deux cas, avec une qualité MP3 de 320 kbit/s. Particularité de Soundcloud : les musiciens peuvent y poster gratuitement leurs morceaux, ce qui permet de faire de belles découvertes.  De nombreux groupes et labels se font ainsi connaître.

 

En plus : le plus grand catalogue, de belles découvertes.

En moins : offre gratuite restreinte.

 

Spotify

 

Premium à 9,99 €/mois, famille de 5 personnes à 14,99 €/mois et 4,99 €/mois pour les étudiants, le tout en 320 kbit/s MP3, on est ici en terrain connu. Comme Google Play, on a la possibilité d'ajouter ses propres fichiers musicaux. La grande force du service est d'être utilisable sur smartphones, tablettes et ordinateurs, mais aussi consoles de jeux Playstation et Xbox. Côté catalogue, le choix est vaste. Un mode gratuit (avec de la publicité et un bridage à 160 kbit/s) est proposé.

 

En plus : possibilité d'ajouter sa propre bibliothèque musicale, présence sur à peu près tous les appareils.

En moins : ligne éditoriale un peu sage.
 

Qobuz  pour s'y retrouver

 

Ce service français a choisi de se différencier, avec une qualité CD exceptionnelle en FLAC 16 bits à 44,1 Khz. Pour bénéficier de cet abonnement Hi-Fi, il en coûtera 19,99 €/mois aux audiophiles. Citons aussi la formule Sublime (219,99 €/mois) qui permet le téléchargement en Hi-Res 24-bit, de morceaux ou d'albums en vente sur le site à prix préférentiel. La formule Sublime + (349,99 €/mois) passe l'écoute live en Hi-Res 24-bit. Existe aussi une offre de base à 9,99 €/mois (Premium), avec un accès illimité, mais en qualité MP3 320 kbit/s standard.

 

En plus : un service audiophile d'exception. Des articles et des reportages de qualité.

En moins : les tarifs.

 

Tidal

 

Abonnement Hi-Fi qui permet d'accéder aux morceaux en qualité FLAC (sans perte) pour 19,99 $/mois (individuel), 29,99 $/mois (famille, 5 personnes) et 9,99 $/mois (étudiant). On trouvera par ailleurs des vidéos en HD.  Pour le reste, Premium à 9,99 $/mois, Famille à 14,99 $/mois et Étudiant à 4,99 $/mois, c'est comme les petits camarades, en qualité 320 kbit/s.

 

En plus : la qualité sans perte du mode Hi-Fi.

En moins : les tarifs.