OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

Contrôle parental : sécurisez les ordinateurs et tablettes de vos enfants !

Informatique

Pas d'accès sans surveillance avant 13 ans

Avant toute chose, il est important de rappeler qu'en dessous de 13 ans, un enfant ne devrait pas avoir accès sans surveillance à Internet, ni posséder un compte sur les réseaux sociaux comme Facebook, Snapchat, Twitter, etc. Pour sécuriser et limiter cet accès, il existe plusieurs solutions, qui peuvent être utilisées conjointement pour plus d'efficacité.

Réglage des appareils

 

Même si rien de vaut l'attention d'un parent, la première chose à faire est de configurer le Contrôle Parental directement sur la tablette ou le notebook. C'est efficace pour bloquer certains contenus, mais aussi limiter les fonctions « sensibles » comme l'achat en ligne !

 

Pour les appareils qui fonctionnent sous Android, comme les tablettes TEO, il faut se rendre sur le Google Play Store :

• Ouvrez l’application Google Play Store.

 Choisissez, en haut à gauche « Menu » puis « Paramètres » puis « Contrôle Parental ».

 Mettez le bouton sur « Activé »

 Il faut ensuite créer un code secret. Ce code vous permettra de modifier les réglages par la suite.

 Enfin, choisissez le type de contenu que vous souhaitez filtrer.

 

Si l'appareil fonctionne avec Windows 10, c'est le cas de la gamme de notebooks NEO, pour accéder au réglage, rendez-vous sur cette page

 Ouvrir le menu « Paramètre » (icône en forme de roue dentée)

 Choisir « Sécurité Windows », puis « Options de Contrôle Parental » et enfin « Afficher les paramètres de Contrôle Parental ».

• Il suffit ensuite de créer un compte Microsoft (gratuit) et de se laisser guider. Bien entendu, vous ne devez pas divulguer le code secret de votre compte !

 

Le filtrage à la source

 

Comme l'accès à internet peut se faire à partir de divers appareils, pour limiter l'accès à la source, on peut aussi configurer la box Internet de son fournisseur d'accès. Tous les FAI (fournisseurs d'accès Internet) disposent d'une page détaillant la marche à suivre. Si le vôtre n'est pas listé ici, faîtes une recherche avec "Contrôle parental" ou "Centre de sécurité" suivi du nom de votre FAI ou de votre box.

Cette méthode à l'avantage de permettre un filtrage de tous les appareils connectés, y compris celui des chaînes de télévision reçues par la box, mais seulement à domicile.

  Bouygues Telecom : https://www.assistance.bouyguestelecom.fr/

  DartyBox : http://www.dartybox.com/cms/web/espacesecurite/controle-parental/hp

  Free : https://www.free.fr/assistance/

  Orange : https://assistance.orange.fr/

  SFR-Numéricable : https://assistance.sfr.fr/

Les moteurs de recherches

 

Puisque c'est par là que des contenus inappropriés peuvent être trouvés (y compris par erreur), les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo, etc.) doivent être configurés afin de bloquer certains résultats. Il existe une alternative intéressante, consistant à installer sur la machine un moteur de recherche directement conçu pour les jeunes utilisateurs.
Qwant Junior, est un « Google français » spécifiquement pensé dans ce but. Ce moteur ne comporte pas de publicité, pas d'accès à un contenu adulte, ni à des sites de e-commerce. Il est préconisé par le ministère de l'Éducation nationale.

 

Les logiciels de contrôle parental supplémentaires

 

En plus des réglages précédemment évoqués, on peut installer sur les appareils des applications spécifiques, gratuites ou payantes. Ces applications peuvent filtrer certains sites ou contenus, faire office de minuteur afin de limiter le temps passé ou de choisir des plages horaires. Enfin, on peut aussi s'en servir pour voir les sites qui ont été consultés. Même si cela est plus facile à dire qu'à faire, la surveillance ne doit pas devenir prétexte au conflit mais au dialogue.

Pour avoir accès à une liste d'applications sélectionnées et régulièrement mises à jour, le site e-Enfance est un incontournable. Ce site reconnu d'intérêt public propose une liste de logiciels de contrôle parental gratuits ou payants. On y trouve aussi dossiers et conseils.

Le meilleur contrôle parental, c'est un parent !

 

Les enfants et les ados vivent dans leur monde. Il est important de leur faire remarquer que les réseaux sociaux sont fréquentés aussi par des adultes avec qui ils ne voudraient pas être amis « dans la vraie vie ».

Une occasion de leur rappeler que ce qui se dit et ce montre sur Internet n'est pas toujours la vérité. S'ils utilisent des réseaux sociaux, ne les laissez pas mettre leur véritable nom, ni donner leur âge, leur adresse, téléphone ou tout renseignement permettant de les identifier, même si le site le demande pour s'inscrire. Il faudra pour cela passer par le dialogue et une confiance mutuelle car les réseaux sociaux sont avant tout des entreprises commerciales sans état d'âme qui se nourrissent justement de ce type de renseignements.

 

En cas de problème

 

Net Écoute met à disposition des enfants et adolescents un service téléphonique gratuit au 0800 200 000.

Ce numéro vert national recevant 5000 appels par an leur permet de parler anonymement des problèmes qu'ils pourraient rencontrer dans leur usage d'Internet.