OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. DEF En savoir plus

Disques vinyles et numérisation

Musique

Sauvegarder ses disques vinyles

Plébiscité par de nombreux mélomanes, le disque vinyle est autant un objet à collectionner qu'à écouter. Voici quelques conseils pour se constituer une discothèque, en prendre soin et assurer sa sauvegarde dans le temps en numérisant ses disques.

Comment constituer sa discothèque ?

En matière de collection, tout est question de choix, mais aussi d'opportunité. On part avec l'idée de se concentrer sur la pop des 70', et on se retrouve à collectionner les 45 tours de Dalida, mais seulement les versions acoustiques en édition japonaise. C'est un exemple… Il convient donc d'être prudent au début, tant que l'on n'est pas encore très sûr de ses goûts. Accumuler n'est pas collectionner.

 

Où chercher ? Outre les disquaires spécialisés et les vide-greniers, on pourra consulter les incontournables sites : CD and LP http://www.cdandlp.fr et Discogs http://www.discogs.com

 

Qu'il s'agisse de disques, de porte-clefs ou d'appareils photo anciens, il est probable que vous achèterez vos premiers vinyles trop chers et regretterez longtemps ceux que vous avez laissé filer.  Comme tout ce qui se négocie, le prix des disques anciens est soumis à l'offre et à la demande. Mais un critère, qui ne varie pas, est celui de son état de conservation. Pour s'y retrouver, les collectionneurs de disques du monde entier utilisent une classification appelée Goldmine Grading System. C'est un bon critère de choix. Pour les styles musicaux, on vous fait confiance.

 

Numériser ses disques

 

Pour profiter pleinement du son vinyle, il est primordial d'écouter ses disques sur du bon matériel. La cellule Audio Technica qui équipe la platine professionnelle à entraînement direct Thomson TT600BT est donc tout indiquée.

 

Autre bénéfice, cette platine pourra être utilisée conjointement avec une enceinte sans fil et ou une chaîne HiFi Bluetooth. Celles-ci pourront par ailleurs reproduire toute autre source sonore si l'appareil est équipé de la technologie Bluetooth (smartphone, tablette, ordinateur, téléviseur.)

 

Un disque vinyle est plus fragile qu'un disque compact. Heureusement, toutes les platines tourne-disque Thomson permettent de numériser un disque vinyle afin de le sauvegarder sur une clef USB ou un ordinateur. On n’oubliera pas avant cela d'investir dans une brosse en carbone, qui dépoussiérera vos précieux pour quelques euros. Une fois numérisée, votre discothèque vinyle sera ainsi à l'abri de l'usure et des rayures.

 

Si vous souhaitez pouvoir aussi lire vos CD/MP3 sur le même appareil, un tourne-disques encodeur Thomson TT401CD est à considérer. Véritable tout-en-un au design sympathique, il dispose aussi de ses propres haut-parleurs et d'une radio FM. Si vous préférez une solution équipée de deux enceintes séparées, le modèle TT500CD , lui aussi équipé d'un lecteur de CD/MP3 et d'une radio FM, est un incontournable du genre.

On nettoie !

 

Trouver un vinyle en super état, pressé avec soin, n'est pas toujours aisé et les craquements n'ont de charme qu'en petite quantité. Heureusement, là aussi la numérisation vous rendra de grands services. Il existe en effet de nombreux logiciels gratuits ou payants, permettant d'éliminer petits défauts sonores des vinyles usagés. Audacity et RipVinyls sont deux valeurs sûres.

 

Ranger sa collection

 

La numérisation des vinyles, c'est le meilleur de deux mondes. C'est aussi pratique qu'un CD, voire plus, tout en profitant du son vinyle. Avec en prime des pochettes grand format qu'on aurait presque envie d'accrocher au mur. Encore faut-il prendre soin des pochettes en question. Pour cela, pas d'hésitation, on range ses précieux disques vinyle verticalement, pas trop serrés et on leur offre une pochette de protection transparente. Bonne chasse et bonne écoute !